Réflexions sur le féminisme occidental

La visite du président russe en Allemagne aura été très brièvement interrompue par une intervention des FEMEN qui ont réussi, au cri de: « Poutine va te faire Enc… », a monopoliser l’espace médiatique de journalistes ayant tendance à se focaliser sur des événements sans importance. Cette nouvelle action des Femen contre Vladimir Poutine (la quatrième mais la plus vulgaire sans doute) montre bien l’objectif réel des intéressées qui consiste à attaquer le président de la conservatrice Russie. Interrogée sur son action en Allemagne, l’une des Femen, interrogée par la télévision sur ce qu’elle aurait dit au président russe si elle avait pu l’aborder, la jeune et jolie Alexandra Chevtchenko répondit clairement: « Rien, je l’aurais secoué ».

Au lendemain de sa courte et néanmoins fructueuse visite en Allemagne, le président russe s’est rendu aux Pays-Bas pour inaugurer l’année croisée. Les Pays-Bas sont sans doute le pays le plus libertaire sur le plan des mœurs et de la morale, et le président russe a rappelé que ce pays (qui a légalisé avant tout le monde la consommation de drogues et la prostitution) a même toléré un parti prônant la pédophilie, la pornographie infantile et aussi la zoophilie. Sans oublier un parti hostile à la participation des femmes à la politique. Rien que ça !

On ne peut que s’étonner que les Femen ne soient pas allé manifester aux Pays-Bas. Ou au Japon contre ces Japonais qui fabriquent des poupées aux allures de femmes voir d’enfants, pour calmer les ardeurs de certains fans de Lolitas. On pourrait aussi se demander pourquoi elles n’attaquent pas en France les spectacles du rappeur Orelsan, qui traite les femmes de « putes » et de « chiennes », ainsi que les prestations de la majorité des rappeurs qui condamnent ouvertement tant les homosexuels que les femmes.

Mais évidemment, c’est moins « in » que d’attaquer d’honnêtes croyants ou le président russe. En tout cas, cela attirerait sans doute moins de journalistes.

De la même façon que la conservatrice Russie, c’est aussi la France conservatrice qui est dénoncée, puisqu’elles se sont immiscées dans la vie politique française en agressant les participants à la manifestation pour tous. Cet acharnement des Femen à soutenir la destruction de la famille traditionnelle via la légalisation du mariage pour tous (0,6 % de la population et 100.000 personnes en France selon l’Insee) me suggère l’idée que nos pays sont en train de changer de civilisation et d’opérer un virage sociétal massif qui a visiblement été programmé d’en haut.

A ce titre le « féminisme occidental » version Femen me fait de plus en plus penser à une ligne de code qui contribuerait à la modification en profondeur du « système d’exploitation » de la structure familiale traditionnelle française, sans doute pour provoquer sa mutation et sa recomposition vers un système global vraisemblablement unisexe, et pourquoi pas dénué de toute différence ou inégalité sexuelle. Il reste à se demander « qui » a programmé ce nouveau virus civil.

 Pourtant point n’est besoin de fusion des sexes et des statuts pour aboutir à l’égalité des genres et des êtres humains. Comme le patriarche de Russie l’a rappelé: « L’accomplissement par la femme de ses obligations traditionnelles ne la place en aucun cas en position d’infériorité par rapport à l’homme ». T

Open bundled references in tabs:

Via: french.ruvr.ru


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~EeFs9$2fP

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply