Vendée. L’inquiétude des parents de Pauline, Femen arrêtée à Tunis – Ouest

Membre du réseau féministe international Femen, la jeune vendéenne Pauline Hillier est emprisonnée à Tunis. Ses parents sont dans l’angoisse du procès, renvoyé au 12 juin.

En Tunisie pour soutenir Amina Sboui

« Cela nous est tombé sur la tête » Daniel et Danielle Hillier, un couple de La Roche-sur-Yon, attendent avec angoisse le procès de leur fille, Pauline. À Tunis, cette jeune femme de 26 ans est poursuivie pour « atteinte à la pudeur » avec deux autres Européennes.

Membres des Femen, ces féministes qui multiplient les coups d’éclat, poitrines dénudées et zébrées de slogans, elles étaient venues soutenir la Tunisienne Amina Sboui, poursuivie dans son pays pour avoir tagué un cimetière et montré ses seins sur le net.

Une littéraire

« Nous n’étions pas au courant que Pauline était partie en Tunisie, témoignent ses parents vendéens. C’est sa sœur qui l’a vue aux infos, à la télé. » Pauline Hillier a rejoint les Femen il y a six mois. Cette littéraire a un parcours tissé d’indépendance et de conviction. Après sa licence en arts du spectacle, cette brune aux yeux rieurs a milité au PS, à Bordeaux, où elle étudiait, lors de la campagne de François Hollande

Après un séjour à Barcelone, elle s’est installée à Paris, où elle écrit. « On souhaite la récupérer le plus vite possible », déclare sa maman, ancienne élue socialiste du conseil municipal. Dans l’attente du procès, les Hillier ne comprennent pas la nouvelle manifestation d’activistes Femen devant l’ambassade de Tunisie à Paris : « C’est une dérive. Les millions de musulmans qui pratiquent pacifiquement leur religion ont dû être choqués ».

Procès renvoyé au 12 juin

Le procès des trois militantes européennes, ayant manifesté seins nus à Tunis a été renvoyé au mercredi au 12 juin et les accusées maintenues en détention. Les deux Françaises, Pauline Hillier et Marguerite Stern, et l’Allemande Josephine Markmann sont entrées dans la salle d’audience habillées du safsari, un voile traditionnel tunisien qui recouvre la femme de la tête aux pieds.

Quelques dizaines de personnes s’étaient rassemblées devant le palais de Justice de Tunis où elles sont jugées, pour exprimer leur colère contre Femen.

Via: ouest-france.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~Fx1ZT$33H

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply