La série « Bloqués » sur Canal Plus avec le rappeur de Normandie … – Normandie

Les meufs, pisode 7 de srie #Bloqus, avec orelsan sur Canal+. (Capture d'cran)
"Les meufs", 7e épisode de la série, Bloqués, avec le rappeur normand, Orelsan (capture d'écran Canal+).

Bloqués, une série sexiste ? C’est ce qu’avance Éloïse Bouton, journaliste indépendante, auteure et militante féministe, ex-Femen, dans une tribune publiée sur le Huffington Post. Pas vraiment fan de la pastille diffusée dans Le Petit Journal, sur Canal +, et interprétée par Orelsan et Gringe, originaires de Normandie, la militante féministe a bondi en voyant le septième épisode, intitulé Les meufs.

Des « dialogues collectors à faire frémir tout poil féministe »

La féministe dénonce les « blagues pourries » de la série et son sexisme ambiant. Le 21 septembre 2015, Éloïse Bouton écrit :

Dans leur pastille sobrement intitulée Les meufs, on a pu souper de dialogues collectors à faire frémir tout poil féministe. Florilège: « Ne jamais acheter de fringues à une meuf.» « Pourquoi ? » « Si c’est trop petit, elle va croire qu’elle est trop grosse, si c’est trop grand, elle va croire que TU la trouves trop grosse », « Quand je vois une meuf bonne à côté d’une meuf moche, je peux pas m’empêcher de penser à un escalator à côté d’un escalier » « Ouais, tu la prends que si l’autre c’est mort ! » ou encore « La meuf arrive, me voit avec l’autre meuf, je lui dis, attends chérie, attends, je vais tout t’expliquer depuis le début, d’abord je lui ai mis un doigt, après elle m’a sucée ! », un running gag tellement savoureux qu’il revient trois fois en trois minutes avec rires gras en sus pour qu’on comprenne bien que c’est un peu abusé quand même.

Après Bref, Bloqués, c’est raté ?

Co-écrit par Kyan Khojandi et Bruno Muschio, le programme court laissait penser qu’il pouvait avoir autant de succès que la série Bref dont ils sont également les auteurs. Mais la pastille est dure à avaler pour certain(e)s, comme les féministes qui dénoncent le contenu sexiste du programme. Les fans sont MDR (morts de rire), à l’instar de ce qu’ils écrivent sur la page Facebook de Bloqués. Et les auteurs répondent à la tribune d’Éloïse Bouton sur Twitter. Navo (Bruno Muschio) s’est défendu, postant une trentaine de tweets :

Suis-je d’accord avec le mode de pensée de mes personnages ? Non. Est-ce que je les aime bien quand même ? Oui. (…) C’est sûrement parce que je suis féministe qu’à mes yeux un mec lambda est sexiste. Et que j’en rigole. Ça me mène à une vraie question : peut-on être féministe et aimer une blague sexiste ? Anti-raciste et aimer une blague raciste ? Résumé. Si ce qu’on me reproche c’est d’aimer et de faire certaines blagues racistes, sexistes, homophobes, etc. : désolé mais c’est le cas. (…)

Orelsan déjà dans la ligne de mire des féministes

« Pas le temps de s’ennuyer et de bloquer sur le canapé », Eloïse Bouton rappelle dans sa tribune que les féministes ont déjà conduit le rappeur normand au tribunal :

Ce n’est pas la première fois que le MC s’illustre en matière de sexisme. En 2009, les féministes s’insurgeaient contre son titre Sale Pute, son clip Saint-Valentin décoré d’inscrusts d’url des sites pornos Bangbus et ExploitedTeens et le faisaient condamner à une amende pour « Les féministes me persécutent (…) comme si c’était de ma faute si les meufs c’est des putes » dans le titre Courez, courez. Eh bien, coucou ! Nous revoilà ! Comme préconisé, on court depuis des années et pour tout te dire entre le Mariage Pour Tous, la PMA, la Taxe rose, DSK, le harcèlement de rue, et-j’en-passe, on n’a pas le temps de s’ennuyer et de bloquer sur le canapé.

› Lire aussi : Orelsan, le rappeur de Normandie, rejugé pour provocation à la violence envers les femmes

Open all references in tabs: [1 - 6]

Via: normandie-actu.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~hC2Xk$6Kp

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply