Category Archives: FR

Le corps nu, nouvelle arme de contestation

Arrière, tartufes ! Ces derniers temps, le sein se porte haut, fer et surtout... dévoilé. La tendance est au nude extrême. Le corps nu s'expose comme une oeuvre, s'affirme comme la manière la plus sincère d'être au monde, s'impose comme l'étendard ultime de la contestation. Il y a d'abord Lady Gaga, la papesse pop, qui s'affichera nue en janvier prochain dans "Vanity Fair", athlétique et la nuque renversée, offerte mais toute puissante devant l'objectif de la photographe des stars Annie Leibovitz. Il y a ensuite l'Egyptienne Aliaa Elmahdy la nouvelle scandaleuse, qui pose déshabillée >>>

Tendance > Soyez rebelles, soyez nu(e)s

Arrière, tartufes ! Ces derniers temps, le sein se porte haut, fer et surtout... dévoilé. La tendance est au nude extrême. Le corps nu s'expose comme une oeuvre, s'affirme comme la manière la plus sincère d'être au monde, s'impose comme l'étendard ultime de la contestation. Il y a d'abord Lady Gaga, la papesse pop, qui s'affichera nue en janvier prochain dans "Vanity Fair", athlétique et la nuque renversée, offerte mais toute puissante devant l'objectif de la photographe des stars Annie Leibovitz. Il y a ensuite l'Egyptienne Aliaa Elmahdy la nouvelle scandaleuse, qui pose déshabillée >>>

Video Insolite : des femmes aux seins nus torturées en Biélorussie – Vidéos-2

lundi 26 décembre 2011, par RAWOUFIASS En Biélorussie,des féministes du FEMEN aux seins nus ont été torturées par le KGB. Après avoir été portées disparues à Minsk lundi 18 décembre, les 3 femmes sont réapparus mardi 19 décembre 2011 à Kyiv. Elles ont toutes trois déclaré avec été torturées par les hommes du KGB puis abandonnées nues en pleine forêt. Les trois femmes manifestaient seins nus à Minsk contre Alexandre Loukachenko qui a été réélu l’an passé >>>

Ukraine : les féministes topless torturées par des agents du KGB

Le groupe de féministes ukrainiennes Femen est indigné. Trois des ses activistes ont été torturées et humiliées dans la nuit de lundi à mardi par des agents du KGB en Biélorussie. Les jeunes femmes ont livré leur récit lors d’une conférence de presse qui s’est tenue mercredi à Kyiv (Ukraine).Lundi, trois activistes du mouvement Femen, bien connu pour son mode d’action coup de poing –elles manifestent seins nus-, se sont rendues à Minsk en Biélorussie pour protester contre le président en place depuis 18 ans, Alexandre Loukachenko. Devant le bâtiment >>>

Des militantes ukrainiennes de Femen enlevées et torturées

Les photos Femen : des militantes aux seins nus Trois militantes ukrainiennes du mouvement Femen, connues pour leurs manifestations seins nus, ont raconté mardi avoir été enlevées, humiliées et battues par des agents du KGB, avant d'être abandonnées en pleine nuit dans une forêt. Mercredi 21 décembre, le site d'information suisse LeMatin.ch rapportaient de nouvelles déclarations des jeunes femmes, qui auraient porté plainte. Ces militantes s'étaient partiellement déshabillées lundi à Minsk en Biélorussie devant le bâtiment du KGB. Elles manifestaient poitrines dénudées >>>

Biélorussie : Des féministes torturées par le KGB

C'est un récit glaçant qu'ont rapporté trois féministes du FEMEN, hier, à Kyiv. Toutes trois s'étaient donné rendez-vous lundi dernier, à Minsk, afin de manifester à l'occasion du premier anniversaire de la réélection controversée d'Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 18 ans maintenant en Biélorussie. Pour marquer le coup, Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova, affublées de fausses moustaches, se sont dénudées devant le bâtiment du KGB de la capitale Biélorusse, scandant des messages hostile au pouvoir. Seulement, après la manifestation, les trois amies >>>

Biélorussie: Des féministes torturées par le KGB

C'est un récit glaçant qu'ont rapporté trois féministes du FEMEN, hier, à Kyiv. Toutes trois s'étaient donné rendez-vous lundi dernier, à Minsk, afin de manifester à l'occasion du premier anniversaire de la réélection controversée d'Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 18 ans maintenant en Biélorussie. Pour marquer le coup, Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova, affublées de fausses moustaches, se sont dénudées devant le bâtiment du KGB de la capitale Biélorusse, scandant des messages hostile au pouvoir. Seulement, après la manifestation, les trois amies >>>

Biélorussie, des féministes torturées par le KGB.

C'est un récit glaçant qu'ont rapporté trois féministes du FEMEN, hier, à Kyiv. Toutes trois s'étaient donné rendez-vous lundi dernier, à Minsk, afin de manifester à l'occasion du premier anniversaire de la réélection controversée d'Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 18 ans maintenant en Biélorussie. Pour marquer le coup, Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova, affublées de fausses moustaches, se sont dénudées devant le bâtiment du KGB de la capitale Biélorusse, scandant des messages hostile au pouvoir. Seulement, après la manifestation, les trois amies >>>

Des féministes déshabillées et abandonnées dans les bois

Trois activistes ukrainiennes, qui manifestaient seins à l'air en Biélorussie, auraient été kidnapées, déshabillées puis abandonnées dans les bois par des agents du KGB. Récit. Des activistes ukrainiennes, du mouvement féministe FEMEN, célèbre pour ses manifestations topless, se sont rendues lundi 19 décembre à Minsk (Biélorussie) devant le bâtiment du KGB. Seins nus, elles ont protesté contre la réélection controversée d’Alexandre Loukachenko, à la tête du pays depuis tout juste un an. Trois des manifestantes affirment, >>>

Des féministes ukrainiennes torturées en Biélorussie

Emmenées dans un bois, déshabillées à coups de bâtons et menacées d'être brulées vives par des agents qui leur ont aussi coupé les cheveux à l'aide de couteaux. C'est le récit glaçant que les Femen ont livré hier lors d'une conférence de presse à Kyiv. "On a cru qu'ils allaient nous violer"Les trois jeunes femmes s'étaient rendues lundi à Minsk, la capitale biélorusse, pour manifester après les célébrations qui ont marqué le premier anniversaire de la réélection controversée du président biélorusse Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis dix-huit ans. Devant le bâtiment >>>